Comment choisir un bon nom de marque ?

Comment choisir un bon nom de marque ?

Pour vous distinguer de la concurrence et frapper les esprits, il vous faut trouver un nom de marque percutant et facile à retenir. S’il n’existe pas de règles dans le naming, quelques astuces doivent être connues pour ne pas vous tromper. Voici comment choisir un bon nom de marque.

L’importance du nom de marque

La marque est un attribut essentiel de votre entreprise et le choix de son nom ne doit pas être laissé au hasard ! Ce signe est très important en ce qu’il :

  • Permet de différencier votre produit ou service de celui de la concurrence
  • Durera tout au long de l’exploitation de votre activité. Si vous en changez, vous devrez dans le même temps modifier votre nom de domaine, vos supports publicitaires…
  • Vous permet d’afficher votre positionnement sur une gamme de prix.
  • Constituera le premier élément que vos clients connaîtront de vous.

Votre marque doit donc rassurer le consommateur, lui donner confiance dans votre produit/service en transmettant des valeurs positives ou en suscitant de l’émotion, et le projeter dans l’univers de votre activité.

Quels sont les critères d’un nom de marque ?

Avant tout, pour des raisons juridiques, votre marque doit être disponible, c’est-à-dire qu’elle n’ait pas déjà été déposé par un concurrent. Vous veillerez donc à procéder à une recherche d’antériorité avant de la retenir.

De la même manière, pour être valable, votre nom de marque ne doit pas être contraire à l’ordre public (une injure, un terme raciste, seront par exemple rejetés). Il ne doit pas non plus être trompeur ou déceptif, et ne peut donc pas inclure de superlatifs élogieux.

Enfin, votre nom de marque ne doit pas être descriptif mais au contraire distinctif. En clair, vous n’avez pas le droit d’utiliser le mot assiette pour vendre… Des assiettes ! En revanche, vous le pouvez pour une autre catégorie de produits, des chaussures par exemple.

À quoi penser quand on choisit son nom de marque ?

Votre nom doit pouvoir rester gravé dans les mémoires à une simple lecture. Vous veillerez donc à choisir un nom de marque qui se retient facilement : plus il est simple à comprendre et court, mieux c’est ! Attention à l’orthographe aussi, qui a son importance et plus elle est simplifiée (par exemple pour ressembler à du langage texto), plus elle a de chances de s’immiscer dans la tête du consommateur.

Évitez de dater votre nom de marque. On pense notamment à Optic2000 ou Sport2000, dont les appellations se sont quelque peu ringardisées une fois l’échéance atteinte… Idem avec les marqueurs géographiques. Gardez en tête que vous pouvez être amené à déménager votre activité et que de ce fait, votre nom de marque ne signifie plus grand-chose.

Et si vous ambitionnez un développement à l’international, prenez garde à la traduction et aux connotations dans les langues locales. Blédina, qui signifie prostituée en russe, a eu quelque peu de mal à s’implanter dans ce pays !

Une fois votre nom de marque, n’oubliez pas de le déposer pour le protéger !



Déposer une marque
)